La Nuit Blanche des Blancs Moussis

 

C'est en 1950 que la toute jeune Confrérie organise ses premiers bals. Deux soirées figurent au programme de l'année, le bal le dimanche de Laetare et le bal d'Automne en novembre, qui aujourd'hui ont toujours lieu.En 1952, le bal de Laetare est réservé aux B.M., Honoris Causa et quelques invités. Les soirées vont se succéder de l'hôtel d'Orange aux Salons de l'hôtel de l'Abbaye (aujourd'hui disparu) et une fois, en 1956, au Ciné-Versailles.

C'est après de longs mois de travail aux dégagements des caves de l'Ancienne Abbaye que la Confrérie organise, en 1959, le premier bal de Laetare dans les vieilles caves romanes. (N.B. les caves, pour la circonstance, étaient toujours en terre battue).

En 1960, on ouvre la salle des gardes et la salle romane qui prenda le nom de "Cave des B.M." jusqu'en 1982, année où les B.M. recéderont ces caves à la ville de Stavelot, après les avoir magnifiquement restaurées. En 1961, les B.M. décident d'appeler leur grand bal de Laetare "La Nuit Blanche des B. M.".

En 1962, la Nuit Blanche et tout le Laetare ont eu lieu au mois de mai parce qu'une épidémie de variole circulait dans le pays. Plus de 30 orchestres différents ont animé les bals de Laetare de 1952 à aujourd'hui. Ces dernières années, la tendance des responsables est d'engager un disc-jockey et un orchestre, ce qui correspond mieux au public fort nombreux et différent qui participe à notre célèbre "Nuit d'ambiance".